PSIDIUM CATTLEYANUM Sabine

Syn. P. littorale Raddi, P. indicum auct. non Raddi, Eugenia urceolata Cordem.

'Goyavier, gouyavier, goyave de Chine, gargoulette'

Cet arbuste ou petit arbre originaire des parties basses du Brésil (Parana à Sao Paulo) peut atteindre 3 à 5 mères de hauteur. Son écorce lisse est brun-rosâtre ou brun-grisâtre et se détache par mince plaques. Les feuilles sont coriaces, vert foncé luisant. Les fleurs ont de très nombreuses étamines blanches les faisant ressembler à de petits pompons, elles sont suivies de fruits qui sont des baies globuleuses rouge pourpre, de 2,5 à 5 cm de diamètre, renfermant une pulpe molle, blanche, assez parfumée et fort rafraîchissante. Il faut noter que cette espèce fruitière, introduite à la Réunion vers 1800 est devenue une plante agressive envahissante, formant d'importants peuplement qui empêchent la croissance des espèces locales.

On la multiplie par semis ou bouturage, puis on la cultive en plants isolés ou en haies fruitières. C'est une espèce peu exigeante quand aux conditions de culture, poussant du niveau de la mer jusqu'à 1200 mètres d'altitude, de préférence en région assez arrosée. Ses fruits sont consommés frais ou transformés en confitures, gelées ou mis à macérer dans du rhum. Ils contiennent 400 mg de vitamine C pour 100 g de fruits et seront donc bénéfiques lors d'une grippe...Répondant bien aux apports hydriques et nutritifs, cette espèce peut être amenée à fructifier à divers moments de l' année.

'Cattley guava, strawberry guava'

This shrub or small tree native to Brasilian lowlands (Parana to Sao Paulo) may grow up to 3-5 meters (9-15 feet) high. Its smooth bark is brown-pinkish or brown-greyish and peels off in small slabs. The coriaceous leaves are a shiny dark green. The flowers feature numerous white stamens which make them look like some small pompoms, they are followed by globular berrys with a deep red skin, 2,5-5 cm in diameter, with a white soft flesh, tasty and refreshing. This species which was introducted on Reunion island around year 1800 has escaped in the wild and is now an aggressive plant, taking over local species and growing in large clumps, nearly guava forests in places!

It is propagated by seeds or cuttings, then grown as lone plants of fruits hedges. It is not a demanding plant, growing from sea-level to 1200 m (3600 feet) preferably in rainy areas. The fruits are eaten raw or may be turned into jams, jellys, or soaked into rum. As they contain 400 mg of C vitamin for 100 g of fruits, they will help in case of influenza or tiredness...This species being quite sensitive to water and feeding supplys it may very well be brought to fruiting at different times of the year.

Back to main page / Retour page d'accueil

© Barbadine