ABRUS PRECATORIUS L.

'Réglisse, graine diable, herbe de diable, cascavelle, soldat, réglisse marron, pater noster, Jéquirity, grain d'église.'

Originaire des régions tropicales de l'Amérique du Sud, le jéquirity est maintenant présent dans la plupart des pays tropicaux. C'est une plante grimpante ligneuse pouvant faire 50 m de long et donc atteindre le sommet des plus grands arbres. Les feuilles composées ont de 8 à 17 paires de folioles membraneuses, oblongues ou oblongues-obovales. Les inflorescences sont longues de 2 à 7 cm, la corolle est rose à pourpre. Les fruits (qui souvent se mêlent et s'entortillent en une grappe) renferment de 3 à 7 graines très dures, écarlates avec une tache noire prés du hile. Ces graines servent à faire des colliers et chapelets mais sont extrêmement toxiques, car elles renferment une toxalbumine, l'albine, (mortelle à raison d'une demie-graine) elle provoque l'agglutination des globules rouges puis la mort par asphyxie. Il faut noter que les graines doivent être broyées pour révéler leur toxicité, car leur tégument est si dur qu'avalées entières elles ne feront que traverser le système digestif sans causer aucun trouble (nous ne recommandons pas d'en faire l'essai pour autant...). Certaines personnes voient dans l'opposition du rouge/noir des graines une forme de représentation de la dualité cosmique telle que la voit le Tao dans son principe du Yin et du Yang.

Les graines devront être scarifiées avec un couteau puis mises à tremper dans de l'eau trés chaude une nuit avant le semis. La culture est simple, un substrat drainant est important (la plante pousse volontiers dans le sable) et il est préférable de ménager une saison d'hiver avec arosages réduits. Elle demande de la chaleur et acceptera le plein soleil ou la mi-ombre si la température lui convient...

 'Jumbie beads, crab's eyes, jequirity beans, rosary pea.'

Native to the tropical areas of Southern America, the jequirity now grows in most tropical countries. It is a woody vine which may grow up to some 50 meters (150 feet) long therefore reaching the top of the tallest trees. The compound leaves have 8 to 17 pairs of membranous leaflets, oblong to oval-oblong. The inflorescences are 2 to 7 cm long, the corolla going from pink to scarlet. The pods, which sometimes mix and twist strangely, hold 3 to 7 very hard seeds, scarlet with a black spot near the hilum. Those seeds are used to make collars and rosarys but are highly toxics as they contain albine, a poisonous albumin (deadly with as little as half a seed) which induces red corpuscles to agglutinate and death follows by suffocation. It must be added that those seeds will have to be broken to become active, if they are swallowed they will just go throught the digestive track without harm as the seed-coat is so strong (now, we won't recommand trying this...). Some people regard the black/red opposition of the seeds as a special symbol of dualism, like in the Yin-Yang theory of Tao.

Seeds have to be incised with a knife and soaked overnight in hot water before sowing. There are no specific requirements, although good drainage is essential (the plant happily grows in sandy areas near the shore) and it will benefit from being given a winter time with reduced watering. It needs heat and will grow in full sun as well as semi shade exposure provided that the temperature suits it.

Back to main page / Retour page d'accueil

© Barbadine